Les différentes techniques  de cannage


Tissé de façon traditionnelle avec des brins raboutés sur un châssis traversé ou bien,  à partir du XIXème siècle,   collé et chevillé brin par brin sur un dossier (ou des joues de fauteuil)  ou encore, plus récemment,  issu de rouleaux pré-tissés industriellement et serti sur les supports plus contemporains,  les techniques de cannage obéissent toutes à des règles précises.

  

C'est le respect de ces règles qui garantit la durabilité et l’esthétique du travail effectué par l’artisan canneur.

 

Le cannage exige savoir-faire, minutie, patience et concentration.

Si canner un châssis de chaise ordinaire demande de 10 à 15 heures de travail,   certaines pièces de mobilier peuvent exiger plus de 100 heures. 

 

Le cannage français à 6 brins Il faut distinguer 2 sortes de cannage : 

  1. les techniques traditionnelles   artisanales entièrement tissées main :

     2.  la technique industrielle   aussi appelé «cannage mécanique» appliquée indifféremment sur assises et dossiers :

Les techniques traditionnelles seules offrent la garantie d'une qualité durable.

 

Pour  reconnaitre la technique propre à votre chaise  et différencier un cannage traditionnel d'un cannage mécanique cliquez sur le lien.

 

Le cannage plein (ou cannage serré), ainsi  nommé car les motifs ne sont pas ajourés.

Le tissage en corde danoise pour les chaises et fauteuils scandinaves

 

____________________________________________________

 

 N'hésitez pas à  me contacter

pour toute demande de renseignements

ou de devis gratuit.